Cannelés à la crème anglaise

Ces cannelés sont encore meilleurs tièdes avec la crème vanillée bien froide !

J’ai pris la recette de cannelés de Sophie Dudemaine en diminuant la dose de sucre par deux.

Parfait pour un goûter.

Photo de recette de cannelés, facile, crème anglaise, de Kilomètre-0, blog de cuisine réalisée à partir de produits locaux et issus de circuits courts

À propos de cette recette

30 minutes la veille
1 h
pour une douaine de cannelés

Liste des ingrédients

La veille, faites chauffer le lait et le beurre

Dans un cul de poule, mélangez la farine, le sucre, la vanille en poudre.

Ajoutez les jaunes d’oeufs et les oeufs entiers.

Versez le lait sur le mélange et continuez à mélanger.

Laissez refroidir, versez le rhum et réservez au frigo jusqu’au lendemain.

Préparez aussi la veille la crème anglaise. Les puristes vous diront qu’on ne met pas de fécule de maïs. C’est vrai mais je trouve qu’elle est inratable ou presque ainsi et qu’on est sûr qu’elle va bien napper la cuillère. Vous pouvez l’enlever bien évidemment.

Mélangez la fécule avec le lait froid. Faites bouillir le lait avec la vanille.

Pendant ce temps, battez les jaunes d’oeufs et le sucre. Versez le lait sur ce mélange.

Remettez sur le feu (doux) et laissez épaissir. Quand la crème devient bien jaune (et que le nuage blanc disparaît. Oui, comme cela, ça parait confus mais vous comprendrez en la faisant), c’est cuit. Votre crème est aux environs de 85°.

Transvasez-la dans un grand bol et laissez-la refroidir jusqu’au lendemain.

Le lendemain, allumez le four sur 220°.

Versez la pâte dans des moules à cannelés. Je le fais avec un pichet, c’est très pratique.

Remplissez au 3/4 les alvéoles et mettez à cuire 10 minutes à 220°.

Baissez le four à 180° et poursuivez la cuisson 30 minutes.

Démoulez aussitôt sur une volette.

Servez-les tièdes avec la crème anglaise froide.

1

La veille, faites chauffer le lait et le beurre

Dans un cul de poule, mélangez la farine, le sucre, la vanille en poudre.

2

Ajoutez les jaunes d’oeufs et les oeufs entiers.

Versez le lait sur le mélange et continuez à mélanger.

Laissez refroidir, versez le rhum et réservez au frigo jusqu’au lendemain.

3

Préparez aussi la veille la crème anglaise. Les puristes vous diront qu’on ne met pas de fécule de maïs. C’est vrai mais je trouve qu’elle est inratable ou presque ainsi et qu’on est sûr qu’elle va bien napper la cuillère. Vous pouvez l’enlever bien évidemment.

Mélangez la fécule avec le lait froid. Faites bouillir le lait avec la vanille.

Pendant ce temps, battez les jaunes d’oeufs et le sucre. Versez le lait sur ce mélange.

Remettez sur le feu (doux) et laissez épaissir. Quand la crème devient bien jaune (et que le nuage blanc disparaît. Oui, comme cela, ça parait confus mais vous comprendrez en la faisant), c’est cuit. Votre crème est aux environs de 85°.

Transvasez-la dans un grand bol et laissez-la refroidir jusqu’au lendemain.

4

Le lendemain, allumez le four sur 220°.

Versez la pâte dans des moules à cannelés. Je le fais avec un pichet, c’est très pratique.

Remplissez au 3/4 les alvéoles et mettez à cuire 10 minutes à 220°.

Baissez le four à 180° et poursuivez la cuisson 30 minutes.

5

Démoulez aussitôt sur une volette.

Servez-les tièdes avec la crème anglaise froide.

Toutes saisons,Petits gâteaux,Desserts individuels