Gâteau des Carmélites de Séville

Ce gâteau, je l’avais vu chez Sophie dont je vous parle souvent, je suis son clone en cuisine rapide et facile. Elle vise l’international quand je suis très locale dans mes produits et mes recettes. J’avais regardé sa recette, avais salué sa patience devant le nombre d’étapes et de jours nécessaires à l’élaboration de ce gâteau et n’imaginais aucunement le faire un jour. C’était sans compter sur la proposition de Catalina qui m’a proposé de m’envoyer la masse mère, symbole de chance et de santé. Devant cette gentille attention, je n’ai pas pu refuser. Et c’est ainsi que j’ai démarré moi aussi ce gâteau et qu’au bout de 10 jours, il était au four. En fait, il est très facile à faire car il a très peu de choses voire rien à faire certains jours. Il faut le démarrer le jeudi pour qu’il soit au four le samedi de la semaine suivante. Pour visualiser toutes les étapes, allez chez Sophie.

Il est parfait en gâteau du matin !

Photo de recette de gâteau des Carmélites de Séville de Kilomètre-0, blog de cuisine réalisée à partir de produits locaux et issus de circuits courts

À propos de cette recette

40 minutes
40 minutes
8 personnes

Liste des ingrédients

Jeudi : Versez la masse mère dans un saladier (d’ailleurs, on la verse dans le saladier dès qu’on la reçoit). Versez un verre de sucre dessus et un verre de farine sans mélanger. Mettez un torchon sur le saladier et laissez-le dans la cuisine.

Vendredi : mélangez le tout avec une cuillère en bois. Recouvrez et laissez-le dans la cuisine.

Samedi et dimanche : repos Lundi : ajoutez un verre de lait, un verre de sucre et un verre de farine sans mélanger. Couvrez et laissez à température ambiante.

Mardi : mélangez le tout avec une cuillère en bois.Recouvrez du linge.

Mercredi, jeudi et vendredi : repos pour la pâte et pour vous.

Samedi : séparez la masse mère en trois. Donnez en deux en souhaitant “chance et santé”.

Sur le tiers restant, ajoutez 2 verres de farine, la levure, 1/2 verre de sucre, la vanille, 1 verre de raisins secs farinés et de noix (vous pouvez choisir des graines, noisettes, amandes …),

Versez le verre de lait, le verre d’huile, le rhum, les oeufs, une pomme coupée en dés. Mélangez bien.

Versez dans un moule beurré. Saupoudrez d’amandes en poudre et enfournez à four préchauffé à 180° 40 minutes. Vérifiez la cuisson en plantant une lame de couteau. Elle doit ressortir sèche. Si vous avez un moule de plus petit diamètre, il vous faudra un peu plus de temps. Sophie l’a mis 1 heure.

Laissez-le refroidir et démoulez-le. Vous avez mérité une grosse part ^^.

1

Jeudi : Versez la masse mère dans un saladier (d’ailleurs, on la verse dans le saladier dès qu’on la reçoit). Versez un verre de sucre dessus et un verre de farine sans mélanger. Mettez un torchon sur le saladier et laissez-le dans la cuisine.

2

Vendredi : mélangez le tout avec une cuillère en bois. Recouvrez et laissez-le dans la cuisine.

Samedi et dimanche : repos Lundi : ajoutez un verre de lait, un verre de sucre et un verre de farine sans mélanger. Couvrez et laissez à température ambiante.

Mardi : mélangez le tout avec une cuillère en bois.Recouvrez du linge.

3

Mercredi, jeudi et vendredi : repos pour la pâte et pour vous.

Samedi : séparez la masse mère en trois. Donnez en deux en souhaitant “chance et santé”.

4

Sur le tiers restant, ajoutez 2 verres de farine, la levure, 1/2 verre de sucre, la vanille, 1 verre de raisins secs farinés et de noix (vous pouvez choisir des graines, noisettes, amandes …),

5

Versez le verre de lait, le verre d’huile, le rhum, les oeufs, une pomme coupée en dés. Mélangez bien.

6

Versez dans un moule beurré. Saupoudrez d’amandes en poudre et enfournez à four préchauffé à 180° 40 minutes. Vérifiez la cuisson en plantant une lame de couteau. Elle doit ressortir sèche. Si vous avez un moule de plus petit diamètre, il vous faudra un peu plus de temps. Sophie l’a mis 1 heure.

7

Laissez-le refroidir et démoulez-le. Vous avez mérité une grosse part ^^.

Toutes saisons,Gros gâteaux

Voir aussi :