Saison des champignons, conseils de cueillette et recettes

Photo de recette de Kilomètre-0, blog de cuisine réalisée à partir de produits de saison et issus de circuits courts

Voici les champignons que vous pourriez trouver au fil du temps, je dis bien que vous pourriez car beaucoup d’entre nous n’en trouverons que quelques uns !

Janvier /février truffe
avril morille
mai pleurotte
juin bolet
juillet chanterelle
août bolet
septembre lépiote, cèpe, rosé des prés et lactaire
octobre coulemelle cèpe, bolet bais, pied de mouton, rosé des prés
novembre chanterelle pied de mouton, pied bleu
décembre pied bleu

 

 

Conseils de cueillette :

  • Prévoyez un panier pour y mettre les champignons et évitez de mettre au fond du journal, l’encre pouvant être absorbée par le champignon qui est une vraie éponge. Préférez la fougère.
  • Ne cueillez que les champignons frais, les vieux ne doivent pas être consommés
  • Si certaines espèces de champignons sont réputées toxiques, d’autres peuvent le devenir à cause des :
    • métaux lourds captés par les champignons le bord des routes, des aéroports, des zones industrielles
    • engrais et pesticides (ex des champs cultivés)
    • radioéléments (ex de Tchernobyl)

Soyez donc vigilants sur vos lieux de cueillette

Photo de recette de Kilomètre-0, blog de cuisine réalisée à partir de produits de saison et issus de circuits courts

Conseils pour les déguster :

  • Toutes les associations mycologiques vous diront qu’il ne faut pas manger les champignons crus (y compris les champignons de Paris). Certains cuits insuffisamment peuvent aussi être toxiques.
  • Elles vous diront aussi que la consommation excessive peut générer des troubles gastriques voire des intoxications.
  • Une fois ces risques écartés, voici des idées de recettes pour cuisiner (cliquez sur les liens suivants) :

Photo de recette de Kilomètre-0, blog de cuisine réalisée à partir de produits de saison et issus de circuits courts

Et si vous aimez les champignons mais ne vous y connaissez pas du tout, vous pouvez rejoindre une association mycologique qui organise des sorties. Pour un prix d’adhésion modique, vous profiterez de l’expertise de ses adhérents les plus chevronnés et bénéficierez du contrôle de votre panier en fin de cueillette.

Et pour terminer, un extrait d’une interview du Président de l’association mycologique de l’Ouest de 2020 :  »

« Presque tous les champignons sont comestibles mais seulement une trentaine d’espèces sont savoureuses. D’ailleurs, il faudrait interdire les ventes de champignons, même des champignons de Paris, dans les grands magasins ou sur les marchés. Il y a eu deux intoxications l’an passé avec des champignons achetés sur un étal à Vertou. Un champignon, il faut le manger au plus tard le lendemain de sa cueillette. Après, il n’a plus de goût et il peut même être dangereux pour la santé ».

Vigilance donc !

 

Voir aussi :