Respectons le cycle des saisons. En décembre, on mange …

Photo de recette de Kilomètre-0, blog de cuisine réalisée à partir de produits de saison et issus de circuits courts

L’automne a été extrêmement doux si bien qu’on a vu des tomates, des aubergines et même des fraises traîner sur les marchés de producteurs à Nantes la première moitié de novembre. Les premières gelées ont eu raison de ces fruits et légumes et les grosses pluies ont beaucoup abîmé les salades. Du coup, certains producteurs ne vendent déjà plus que de la mâche et des endives. Certains vendent au poids des coeurs de salade, une fois enlevées toutes les feuilles abîmées.

Le choix s’est donc réduit mais il faut s’en réjouir malgré tout car ce n’est pas normal d’avoir des températures aussi élevées en novembre. On a donc les produits d’hiver sur les étals et on va garder ces mêmes produits quelques mois. Il faut donc multiplier les manières de les cuisiner pour ne pas s’en lasser.

 En légumes :

  • les courges : potimarrons, courges spaghettis, butternut ….Elles vont rester sur les étals jusqu’en début d’année. Après, elles ont tendance à pourrir. Profitez-en maintenant, elles sont meilleures gustativement et cela permet de varier vos menus. Elles se cuisinent en soupe, en plat principal et en dessert. Vous avez donc l’embarra du choix.
  • les carottes de toutes les couleurs (blanches, oranges, rouges) : certains producteurs les laissent en terre jusqu »à la vente. Elles sont du coup plus juteuses. Optez pour celles-ci si vous en trouvez
  • les navets jaunes et blancs,
  • les choux de toutes les formes et de toutes les couleurs (chou fleur blanc, violet, brocolis, chou pomme, chou kale ….). Mes parents disaient que les choux verts étaient meilleurs après une bonne gelée. On en voit aujourd’hui bien avant. Le chou kale a détrôné le chou vert, moins fort au goût. Attention au prix, cela reste un chou quand même. On lui promet plein de vertus mais tous les choux sont très bons pour la santé. Ca ne se voit pas toujours à la digestion !
  • les poireaux jaunes et verts (le jaune est plus doux)
  • les patates douces (il y a beaucoup de variétés mais elles ne se valent pas toutes, achetez en par petites quantités pour les tester)
  • les légumes oubliées : les panais, les topinambours, les rutabagas…
  • les betteraves. J’en mange à cette saison mais je trouve que c’est au printemps quand elles sont toutes tendres qu’elles sont les meilleures. Ne vous en gavez donc pas. Il serait dommage que vous en soyez dégouté en avril /mai quand les betteraves nouvelles reviendront. En salade, elles sont un pur délice. Rien à voir avec celles qui sont en sachet !
  • du céleri branche, du céleri boule
  • des épinards, du fenouil
  • des pommes de terre : n’oubliez pas de demander conseils pour les utilisations. Il y a les variétés farineuses propices aux soupes, aux purées et les variétés fermes pour les pommes de terre sautées, au four … 
  • les salades : mâche, endives
  • les radis reviennent avec la pluie : radis rouges, bicolores, radis noires et autres variétés anciennes
  • et même si ce ne sont pas de légumes, les derniers champignons

En fruits, vous trouverez :

  • les pommes et les poires (au fil des prochaines semaines, les variétés vont changer). Vous en trouverez jusqu’au printemps.
  • les premiers kiwis : jaunes d’abord et verts ensuite
  • les oranges, les clémentines et les fruits exotiques qui viennent de plus loin mais une fois de temps en temps,cela fait du bien de changer

Et n’oubliez pas que la terre apporte à notre organisme ce dont il a besoin au moment où il en a besoin. Donc, ne consommez que les produits de saison.