Pupusa

Grosse galette de maïs faite à la main, fourrée avec différents ingrédients (fromage frais, fromage et épice, haricots….), la pupusa pourrait être déclarée plat national au Salvador.

J’aime beaucoup ce type de plat, j’ai donc décidé de le dédier à mon amie Sophie qui tient le très beau blog voyageur et gourmand La tendresse en cuisine. Créatrice de l’association Cuisiner pour la paix, elle nous invite à proposer une recette d’un pays le jour de sa fête nationale.

Maintenant, entre l’envie et la  faisabilité au regard de la disponibilité des produits, il y un petit écart. En regardant quelques recettes, certains indiquaient qu’en dehors de la masa (farine de maïs nixtamalisée), point de salut. Sandrine qui tiet le blog « Sandrine dans tous ses états » s’y est risquée avec de la farine de blé et de la maïzena ! Je me suis dit qu’avec une farine de blé et une farine de maïs mélangées, je pourrais obtenir un aussi bon résultat et bien, c’est ce que j’ai fait. J’étais assez contente du résultat. Certains diront peut être que c’est parce que je n’en ai jamais mangées ce qui n’est pas faux mais je dois avouer que pour moi, qui mange plutôt local, cette alternative m’a convenue.

Photo de recette de  pupusas, galette de maïs, Salvador, Amériique centrale, recette salvatorienne, pain de

À propos de cette recette

10 minutes
10 minutes
healthy, végétarien
8 pupusas

Liste des ingrédients

Mettez dans un robot pâtissier les deux farines, le sel et l’eau tiède (là, j’ai été surprise car Sandrine a mis 3 fois plus d’eau que moi, je vous conseille d’y aller mollo et de surveiller car à un moment, la pâte ne pourra pas se mettre en boule). En fonction des farines utilisées, la quantité peut varier.

Formez une boule avec votre pâte et laissez-la reposer sous un linge pendant une dizaine de minutes.

Farinez légèrement votre plan de table.

Découpez votre pâton en deux. J’ai utilisé la moitié de la pâte que j’ai divisé en quatre pâtons pour cette recette et gardé l’autre moitié pour une autre recette.

Découpez votre mozzarella en morceaux que vous mettrez dans les pâtons.

Creusez chaque pâton et mettez-y un morceau de fromage et refermez le pâton en lui donnant la forme d’un rond pas trop épais (sinon, il sera long à cuire).

Mettez-les à cuire soit sur une plancha soit dans une poêle légèrement huilée 4 ou 5 minutes de chaque côté.

Je les ai proposées avec des tomates cerises et du poivron que j’ai grillés également sur la plancha.

1

Mettez dans un robot pâtissier les deux farines, le sel et l’eau tiède (là, j’ai été surprise car Sandrine a mis 3 fois plus d’eau que moi, je vous conseille d’y aller mollo et de surveiller car à un moment, la pâte ne pourra pas se mettre en boule). En fonction des farines utilisées, la quantité peut varier.

Formez une boule avec votre pâte et laissez-la reposer sous un linge pendant une dizaine de minutes.

2

Farinez légèrement votre plan de table.

Découpez votre pâton en deux. J’ai utilisé la moitié de la pâte que j’ai divisé en quatre pâtons pour cette recette et gardé l’autre moitié pour une autre recette.

Découpez votre mozzarella en morceaux que vous mettrez dans les pâtons.

3

Creusez chaque pâton et mettez-y un morceau de fromage et refermez le pâton en lui donnant la forme d’un rond pas trop épais (sinon, il sera long à cuire).

4

Mettez-les à cuire soit sur une plancha soit dans une poêle légèrement huilée 4 ou 5 minutes de chaque côté.

Je les ai proposées avec des tomates cerises et du poivron que j’ai grillés également sur la plancha.

Toutes saisons,Pains, tortillas, naans et Cie,Economique,Recettes de base,Cuisine du monde,Cuisine américaine,healthy,végétarien