Châtaignes : de la bogue à l’assiette …

De la châtaigne en bogue à l’assiette : tout un programme et un peu de temps à y passer mais vu le prix des châtaignes de bonne qualité, ça vaut la peine qu’on y consacre un petit week-end. C’est comme les coulis de tomates l’été. Ça nous occupe deux jours mais ça nous fournit un produit de qualité pour toute l’année. Prêt ?

image de recettes de châtaignes, comment préparer des châtaignes fraiches ? éplucher? les faire cuire ? Kilomètre-0

À propos de cette recette

Liste des ingrédients

Avant d’enlever la première peau, vérifiez qu’elles ne sont pas véreuses.Pour cela, mettez les dans une bassine d’eau froide et jettez toutes celles qui flottent. Ca ne les éliminera pas toutes mais ça vous évitera de perdre du temps sur celles qui de toute façon ne sont pas bonnes.

Pour enlever la première peau, mettez des châtaignes dans une petite assiette et passez-les au micro ondes pendant une minute à 750W.

Elles seront beaucoup plus souples. Néanmoins, je vous conseille de mettre un pansement sous votre index, là où le couteau appuie. Vous comprendrez au bout de 50 châtaignes ce que je veux dire ^^. Prenez également un petit couteau bien pointu qui coupe bien.

Les châtaignes vont redurcir au bout d’un moment. C’est la raison pour laquelle il ne faut mettre dans l’assiette que la quantité que vous pouvez éplucher tant qu’elles ont la peau souple. Démarrez par une quinzaine et ajustez en fonction de votre rapidité.

Une fois que la première peau est enlevée, vous pouvez les congeler (vous enleverez la deuxième peau quand vous les utiliserez) ou enlevez la deuxième peau pour les cuisiner.

Pour enlever la deuxième peau, il faut les cuire. Plusieurs méthodes sont proposées : à l’eau, à la vapeur, sous vide …

J’ai testé la vapeur. Après une heure de cuisson, la châtaigne a meilleure allure mais pour enlever la deuxième peau, ce n’est pas franchement facile car elle colle à la châtaigne. J’ai acheté une épépineuse à tomate et fruits sensée séparer la chair et la peau mais sur ce coup-là, elle ne s’est pas révélée très efficace… Bref, je ne conseille ni la cuisson vapeur pour des grosses quantités ni l’épépineuse ..

J’ai repris la bonne vieille méthode. Dans une casserole d’eau bouillante, déposez les châtaignes (doucement quand même pour ne pas vous brûler) et laissez-les cuire 30 minutes à couvert.

Egouttez-les et épluchez les sans tarder. On se brûle un peu au début mais on gagne du temps à l’épluchage.

Voilà la deuxième étape terminée. Vous pouvez les mettre en accompagnement d’un plat, dans une soupe, faire une purée voire les congeler pour les utiliser plus tard.

Pour préparer quelques desserts bien mérités quand on est rendu à ce stade, je vous propose une crème de châtaigne sucrée comme j’aime c’est à dire pas trop sucrée.

Sur internet, vous pourrez trouver des recettes de confitures de châtaignes que vous conserverez en bocaux plusieurs mois. L’avantage est de tout avoir sous la main pour garnir la bûche de noël ou les crêpes à la chandeleur. Certaines contiennent autant de sucre que de châtaignes…Pour ceux qui me connaissent, vous devinerez que ce n’est pas celles-là que j’ai faites.

Celle que je vous propose est sans doute à utiliser dans la semaine. Avec un kilo de châtaignes, vous aurez de quoi faire au moins trois beaux desserts. Vous pouvez aussi garder de la crème pour accompagner votre yaourt du matin…ça tient bien dans le ventre !

Pour la crème de châtaignes, il vous faut 1 kg de châtaignes, 300 g de sucre vanillé et 80 cl d’eau.

Avec un presse purée, un tamis ou l’épépineuse qui donne un très bon résultat sur ce coup-là (ce n’est pas là où on l’attendait mais c’est mieux que rien !), écrasez ou passez dans le tamis les châtaignes.

Mettez l’eau et le sucre à bouillir. Déposez les châtaignes dans le sirop et laissez cuire jusqu’à la consistance d’une crème. Ajoutez un peu d’eau si elle devient trop épaisse par rapport au dessert que vous souhaitez faire. Dans le cas contraire, poursuivez la cuisson pour que l’eau s’évapore. Attention, elle continuera à s’épaissir en refroidissant.

Si vous n’avez pas de tamis, vous pouvez aussi utiliser ” un pied à soupe” pour mixer le tout à ce stade. Attention à ne pas vous brûler cependant car le sirop est bouillant. Les puristes disent que le résultat est moins bon mais pour l’avoir essayé dans des desserts, ça reste très correct…ce qui importe le plus, c’est la qualité du produit.

Une fois que vous avez votre crème, choisissez votre dessert que vous avez vraiment mérité : cake au châtaigne, charlotte, tiramisu, muffin, crêpes ou gaufres, biscuit roulé, cheesecake ….A oui, quand même ^^ tout compte fait, vous allez peut être en refaire demain ^^

1

Avant d’enlever la première peau, vérifiez qu’elles ne sont pas véreuses.Pour cela, mettez les dans une bassine d’eau froide et jettez toutes celles qui flottent. Ca ne les éliminera pas toutes mais ça vous évitera de perdre du temps sur celles qui de toute façon ne sont pas bonnes.

Pour enlever la première peau, mettez des châtaignes dans une petite assiette et passez-les au micro ondes pendant une minute à 750W.

Elles seront beaucoup plus souples. Néanmoins, je vous conseille de mettre un pansement sous votre index, là où le couteau appuie. Vous comprendrez au bout de 50 châtaignes ce que je veux dire ^^. Prenez également un petit couteau bien pointu qui coupe bien.

Les châtaignes vont redurcir au bout d’un moment. C’est la raison pour laquelle il ne faut mettre dans l’assiette que la quantité que vous pouvez éplucher tant qu’elles ont la peau souple. Démarrez par une quinzaine et ajustez en fonction de votre rapidité.

Une fois que la première peau est enlevée, vous pouvez les congeler (vous enleverez la deuxième peau quand vous les utiliserez) ou enlevez la deuxième peau pour les cuisiner.

2

Pour enlever la deuxième peau, il faut les cuire. Plusieurs méthodes sont proposées : à l’eau, à la vapeur, sous vide …

J’ai testé la vapeur. Après une heure de cuisson, la châtaigne a meilleure allure mais pour enlever la deuxième peau, ce n’est pas franchement facile car elle colle à la châtaigne. J’ai acheté une épépineuse à tomate et fruits sensée séparer la chair et la peau mais sur ce coup-là, elle ne s’est pas révélée très efficace… Bref, je ne conseille ni la cuisson vapeur pour des grosses quantités ni l’épépineuse ..

J’ai repris la bonne vieille méthode. Dans une casserole d’eau bouillante, déposez les châtaignes (doucement quand même pour ne pas vous brûler) et laissez-les cuire 30 minutes à couvert.

Egouttez-les et épluchez les sans tarder. On se brûle un peu au début mais on gagne du temps à l’épluchage.

Voilà la deuxième étape terminée. Vous pouvez les mettre en accompagnement d’un plat, dans une soupe, faire une purée voire les congeler pour les utiliser plus tard.

3

Pour préparer quelques desserts bien mérités quand on est rendu à ce stade, je vous propose une crème de châtaigne sucrée comme j’aime c’est à dire pas trop sucrée.

Sur internet, vous pourrez trouver des recettes de confitures de châtaignes que vous conserverez en bocaux plusieurs mois. L’avantage est de tout avoir sous la main pour garnir la bûche de noël ou les crêpes à la chandeleur. Certaines contiennent autant de sucre que de châtaignes…Pour ceux qui me connaissent, vous devinerez que ce n’est pas celles-là que j’ai faites.

Celle que je vous propose est sans doute à utiliser dans la semaine. Avec un kilo de châtaignes, vous aurez de quoi faire au moins trois beaux desserts. Vous pouvez aussi garder de la crème pour accompagner votre yaourt du matin…ça tient bien dans le ventre !

4

Pour la crème de châtaignes, il vous faut 1 kg de châtaignes, 300 g de sucre vanillé et 80 cl d’eau.

Avec un presse purée, un tamis ou l’épépineuse qui donne un très bon résultat sur ce coup-là (ce n’est pas là où on l’attendait mais c’est mieux que rien !), écrasez ou passez dans le tamis les châtaignes.

Mettez l’eau et le sucre à bouillir. Déposez les châtaignes dans le sirop et laissez cuire jusqu’à la consistance d’une crème. Ajoutez un peu d’eau si elle devient trop épaisse par rapport au dessert que vous souhaitez faire. Dans le cas contraire, poursuivez la cuisson pour que l’eau s’évapore. Attention, elle continuera à s’épaissir en refroidissant.

Si vous n’avez pas de tamis, vous pouvez aussi utiliser ” un pied à soupe” pour mixer le tout à ce stade. Attention à ne pas vous brûler cependant car le sirop est bouillant. Les puristes disent que le résultat est moins bon mais pour l’avoir essayé dans des desserts, ça reste très correct…ce qui importe le plus, c’est la qualité du produit.

Une fois que vous avez votre crème, choisissez votre dessert que vous avez vraiment mérité : cake au châtaigne, charlotte, tiramisu, muffin, crêpes ou gaufres, biscuit roulé, cheesecake ….A oui, quand même ^^ tout compte fait, vous allez peut être en refaire demain ^^

Automne,Recettes de base,healthy

Voir aussi :